Je suis le Chien Pitié

Une exposition d’Oan Kim & un livre d’Oan Kim et Laurent Gaudé,
Prix Goncourt (Actes Sud 2009)
An exhibition by Oan Kim & a book by Oan Kim and Laurent Gaudé,
Goncourt Prize (Actes Sud 2009)



Dans une ville dévastée où l'ordre et la lumière semblent s'abolir, des êtres fantomatiques
vaquent à d'incertaines activités dans des décors de fin du monde. Un homme - un survivant -
parcourt solitairement des espaces dépeuplés, s'interrogeant sur la disparition et l'abandon
de tout et de tous.

C’est cette histoire que raconte Oan Kim à travers une série de photographies où l’on
retrouve sa sensibilité particulière, où la recherche formelle et plastique va de pair avec un
questionnement intime du réel. Ses images, ténues, presque taiseuses, saisissent la fragilité
de l’instant. Par un jeu d’ombre, elles révèlent les compositions précaires et accidentelles
du quotidien, pointent du doigt d’infimes détails et font miroiter des presque rien comme
des joyaux oubliés.

« La photographie et le roman ne sont pas là pour servir le monde,
mais pour le trouer et le surprendre.
» Laurent Gaudé


In a wasted city where order and light seem destroyed, ghostly beings attend to uncertain
activities in an end of the world scenery. A lonely man – a survivor – scours empty spaces,
questioning himself about the disappearance of everything and all.

It’s the story Oan Kim tells us through a series of pictures in which his distinctive sensibility
shows, and formal and plastic research goes together with a questioning about reality. His spare images, almost silent, grasp moments of frailty. Through lights and shades, they reveal precarious and random daily life compositions, point at tiny details and bring little somethings to light, like forgotten jewels.

“Photography and literature are not made to serve the world, but to amaze and punch holes in it.”
Laurent Gaudé






Beware of the dogs © Oan Kim 


La solitude © Oan Kim