Autour de la mer noire,
Voyages d'Hiver

Une exposition photographique de Klavdij Sluban


«pas à pas
nulle part
nul seul
ne sait comment
petits pas
nulle part
obstinément»

Samuel Beckett



«J’ai horreur de voyager» dit l’homme aux semelles de vent. Klavdij Sluban a pourtant le
voyage dans les gènes. Il porte en lui la mémoire de peuples habitués à s’arracher à leur
vie, à tout quitter, chassés par les caprices de l’histoire ou poussés par une nécessité
intérieure. Lui, pour qui chaque départ est un déchirement, ne cesse d’arpenter le monde.



Ces 50 images ont été rapportées vers la fin des années 90 de Turquie, Géorgie, Abkhazie,
Transdniestrie, Russie, Ukraine, Moldavie, Gagaouzie, Roumanie, et Bulgarie. Des eaux
noires, la beauté des villes sous la neige, un cygne grelottant dans l’eau froide, forcément
froide… Klavdij Sluban est un poète de l’image, un poète tout court. Des noirs profonds et
texturés émergent des silhouettes, des visages, des fantômes, subtils et délicats. Le monde
est vu parfois à travers une vitre où des bandes de peintures noires se sont écaillées,
le monde est vu en mouvement, étiré, tremblé, bougé, comme saisi dans l’urgence par un
passager clandestin, agrippé à la porte du train. Les bateaux sont à quai, rouillent et se
désossent, dans les salles d’attente un seul homme, oublié, dort la tête entre ses bras. C’est
un univers de silence, palpitant délicatement comme un coeur pris sous la glace que saisit
le regard du poète.

«S’il fallait lui donner un autre nom, à cette mer qui broie du noir, je l’appellerais la Mer de
la Mélancolie.»
Olivier Rollin

Ces images appartiennent à de prestigieuses collections institutionnelles, elles ont été
exposées au Centre Pompidou et à la Maison européenne de la photographie. Elles sont
présentées pour la première fois en galerie.



Klavdij Sluban est un photographe d’origine slovène né à Paris en 1963. Solitaire et
indépendant, il mène une carrière rigoureuse et cohérente. Son travail s’organise sur des
cycles longs : Balkans-Transit, Autour de la mer Noire - voyages d’hiver, Autres rivages - la
mer Baltique, Transsibériades, Jours heureux aux îles de la Désolation, Tokyo Today, Paradise
Lost, Centro-America, d’une Amérique l’autre, Entre parenthèses.

Il a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment : lauréat de la 1ère mission artistique
aux îles Kerguelen dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises, European
Publishers Award for Photography en 2009, Prix Leica en 2004 (Medal of Excellence), Prix
Niépce en 2000, lauréat 1998 de la Villa Médicis hors les Murs pour le projet sur la mer
Noire…



Around the Black Sea – Winter Journeys
A photographic exhibition by Klavdij Sluban
2 February - 16 March 2013

“step by step
nowhere
no one
knows how
little steps
nowhere
stubbornly”
Samuel Beckett

“I hate to travel”, says the man with the soles of wind. Klavdij Sluban yet has travel in his genes. He carries with him the memory of peoples accustomed to be torn from their life, to leave everything, driven away by History’s whims or pressed by an inner necessity. For him, every departure is a wrench, yet he never stops exploring the world.

These 50 pictures were brought back from Turkey, Georgia, Abkhazia, Transnistria, Russia, Ukraine, Moldova, Gagauzia, Romania and Bulgaria. Black waters, the beauty of snow-covered cities, a swan shivering in the cold water, inevitably cold… Klavdij Sluban is an image poet, a plain poet. From the deep and textured blackness, delicate and subtle figures, faces and ghosts, emerge. The world is sometimes seen through a window with black paint strips flaking off. It is a moving world, stretched out, shivering, trembling, urgently seized by a stowaway hanging onto the train door. Boats are docked, rusting and falling apart. In a waiting room, a lonely man is sleeping, forgotten, holding his head. It is a silent universe, beating softly like a heart caught in ice, seized by the eyes of the poet.

“If this dark sea was to be given another name, I would call it the Sea of Melancholia.” Olivier Rollin

These pictures belong to prestigious institutional collections; they were displayed at the Pompidou Centre and the Maison européenne de la photographie. They are presented in a gallery for the first time.

Klavdij Sluban is a photographer of Slovenian descent, born in Paris in 1963. Solitary and independent, he leads a full and consistent career. His work is structured around long cycles: Balkans-Transit, Around the Black Sea – Winter Journeys, Other Shores – The Baltic Sea, East to East, Happy Days at the Desolation Island, Tokyo Today, Paradise Lost, Centro-America – from one America to the other, Entre parentheses (In Brackets).

He received numerous prizes and awards, in particular: winner of the first artistic mission to the Kerguelen Islands in French Southern and Antarctic Lands, European Publishers Award for Photography in 2009, Leica Medal of Excellence in 2004, Niépce Award in 2000, Villa Médicis Hors-les-Murs Award in 1998 for the Black Sea project…